Contre les bêtes

création 2013

théâtre & musique / dès 11 ans

durée : 50'

les veilleurs [compagnie théâtrale]

Contre les bêtes / texte de Jacques Rebotier / mise en scène d'Émilie Le Roux

Contre les bêtes est un ovni, hybride de théâtre, de musique et de poésie.

Sur scène, il y a ce personnage, qui nous parle du monde, de l’omme – sans sa majuscule mais surtout sans ce h qui lui conférerait trop d’humanité. Il nous parle aussi de la faune dans sa diversité. Maltraitant les hespèces, il jure leur extermination, promet de les éradiquer et se félicite de leur disparition.

Sur scène, il y a aussi un violoniste et un violoncelliste dont les compositions et les improvisations, cordes-à-cordes jubilatoires, proposent une joute rythmique avec la langue et les mots de Jacques Rebotier – auteur-compositeur plein de mordant et de malice.

Contre les bêtes nous entraîne dans un raisonnement par l’absurde qui, à mille lieues de toute morale écologiste, interroge le rapport que l’omme entretient avec les autres hespèces et pose la question suivante : comment l’omme qui n’a jamais fini de progresser dans sa connaissance du monde peut s’ingénier, dans le même temps, à le détruire ?

Mêlant différentes disciplines artistiques, ce spectacle propose de conserver un code concert dans un cadre très théâtral, un univers où musique et théâtre prennent tour à tour en charge le fond et la forme. Aux confluents de nos pratiques, cette création est le fruit de la rencontre entre le chanteur-interprète Xavier Machault, les musiciens Théo Ceccaldi [violon] et Valentin Ceccaldi [violoncelle] et l’équipe artistique des veilleurs [compagnie théâtrale].


« Le langage le dit bien. Les bêtes sont bêtes. Et en plus ce sont des bêtes ! Animalité, bestialité. Alors qu’un humain est « humain » ! Il sait faire preuve d’« humanité ». Il fait ses « humanités ». Il peut être « humaniste ». Un cochon d’Inde, jamais. Ça veut quand même bien dire quelque chose les mots, non ? »

Contre les bêtes, Jacques Rebotier

 



Coproduction :
Espace 600, scène Rhône-Alpes [Grenoble]. Les veilleurs [compagnie théâtrale] est soutenue par : la DRAC Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, la Ville de Grenoble. Crédit visuel : Pascale Collet. Crédits photographiques : Pascale Collet / Émile Zeizig.

Dates à venir

Dates passées

  • 03/04/2015 au 04/04/2015 Festival Petits & Grands Nantes [44]
  • 05/12/2013 au 06/12/2013 L’Atelier du Plateau Paris [75]
  • 26/07/2013 Festival Textes en l’Air Saint-Antoine-l’Abbaye [38]
  • 10/02/2013 Espace 600, scène Rhône-Alpes Grenoble [38]

revue de presse

Tuons la bête !

C’est ainsi que l’ironie drolatique du texte crisse et grince, dans l’harmonie d’un plateau de théâtre musicalisé. Entre les lignes, entre les cordes, la bonhomie de l’interprétation séduit et fait sourire (voire rire). Et puis, comment résister à une suite de conseils tous plus avisés les uns que les autres : « un peu moins cool et un peu moins risqué que de dégommer les Indiens, il y a, dégommer leur bouffe » ? À méditer…