En attendant le Petit Poucet

création septembre 2016

théâtre & mouvement / dès 6 ans

durée : 50'

les veilleurs [compagnie théâtrale]

En attendant le Petit Poucet / texte de Philippe Dorin / mise en scène d'Émilie Le Roux

[spectacle tout terrain]

histoire

« Une nuit, tous les oiseaux sont tombés du ciel, comme des pierres, et le lendemain, le pays n’était plus qu’un champ de ruines ». Le matin, le Grand a entendu « va-t’en » et le voici en chemin. Avec la Petite. Ils n’ont pour histoire que leur exil. Ensemble, ils errent à la recherche de ce qu’ils ont vu en rêve, un tout petit endroit où « retirer [leurs] chaussures et poser [leurs] pieds sur un petit tapis ». Ils marchent vers l’inconnu, traversent les frontières. Ils inventent des jeux qui leur permettent d’affronter ce qu’ils ne connaissent pas. Lorsqu’ils ont fait le tour du monde, ils s’interrogent. Comment donner un sens à leur histoire ?

note d’intention

« Échappant au pire, les migrants marchent vers l’inconnu. Ils traversent des frontières, cherchent juste un endroit où demeurer. Comment donner un sens à sa vie quand on est juste celui qui n’est pas chez lui, quand on a tout laissé derrière soi ? Comment construire et réinventer ?
Nous voulions que ce 1er volet de création permette d’ouvrir une discussion sur les migrations et l’immigration avec les plus jeunes. Les images terribles que les médias ont véhiculées au cours de l’été 2015 n’ont fait que précipiter cette nécessité de poser des mots sur ces morts s’échouant sur les plages comme sur les vivants sillonnant les routes européennes.
Réfléchissons ensemble. Qui sont-ils ? Ont-ils choisi d’être en route ? Pourquoi ? Quelle est leur détresse ? Pourquoi les accueillir chez nous ? Mais qu’est-ce que ce « chez nous » ? Un pays ? Une nation ? Si migrer, c’est passer les frontières, quelle est la nature de ces frontières ? À quoi servent-elles ?
Toutes ces questions recouvrent des champs juridiques, éthiques, philosophiques et anthropologiques. En nous menant sur des routes symboliques, le texte de Philippe Dorin nous offre une entrée par la poésie et le sensible. »

Émilie Le Roux – metteure en scène

une petite forme dans le cadre des Inattendus

Le Théâtre de la Ville [Paris], la SACD et le Festival Petits & Grands [Nantes] développent un projet visant à soutenir la création en direction de l’enfance et la jeunesse et le décloisonnement artistique. Favoriser les collaborations entre artistes de disciplines et d’horizons divers, initier la création de formes légères présentées dans les écoles et les théâtres partout en France ; tels sont les deux principaux objectifs de cette initiative commune.
Créé pour des lieux non équipés, En attendant le Petit Poucet s’adaptera aux plateaux des théâtres. Sur le mode des Sujets à Vif de la SACD, nous étions invités à choisir une discipline artistique qui ne nous soit pas familière et un artiste avec lequel nous n’avons encore jamais collaboré. Dans cette période où le corps est souvent oublié, nié et censuré, il nous a semblé intéressant de le remettre au cœur de notre démarche théâtrale, particulièrement à l’occasion du travail thématique que nous voulons mener. C’est avec évidence que nous avons conviés la chorégraphe Adéli Motchan à nous rejoindre sur ce projet.



Coproduction :
Théâtre de la Ville [Paris], SACD, Festival Petits & Grands [Nantes]. Avec la complicité de : l’Espace 600, scène régionale Auvergne – Rhône-Alpes [Grenoble]. Remerciements : Scène nationale d’Orléans. Les veilleurs [compagnie théâtrale] est conventionnée par : la DRAC Auvergne – Rhône-Alpes et soutenue par : la Région Auvergne – Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, la Ville de Grenoble. Crédit visuel : Adrian Pitic.

Dates à venir

  • Modane [73] le 18/01/2019

    Groupement de Recherche et d'Actions Culturelles

  • Coutances [52] du 25/03/2019 au 28/03/2019

    Théâtre municipal de Coutances

    lundi 25 mars à 14h30 - mardi 26 mars à 10h & 14h30 - mercredi 27 mars à 20h - jeudi 28 mars à 10h & 14h30
    site web >>

  • Les Touches [44] du 16/05/2019 au 17/05/2019

    Hors-Saison, les échappées culturelles en Erdre & Gesvres

    site web >>

revue de presse

Sur les pas du Petit Poucet

« Avec En attendant le Petit Poucet les deux comédiens de la Compagnie Les veilleurs nous amènent dans un road movie immobile en suivant les petits cailloux que le Petit Poucet sème sur son chemin. On ne verra pas plus la suite de l’histoire qu’on ne voyait arriver Godot dans la pièce de Beckett auquel le titre du spectacle fait référence. Ce n’est pas l’intention de l’auteur du spectacle Philippe Dorin qui nous propose plutôt une circulation dans le conte de Charles Perrault avec ce qu’elle comporte de noirceur auquel la mise en scène de Émilie Le Roux fait écho […] Une belle proposition pour bousculer la perception des classiques. »

Stéphane Boularand – Bigorre.org [26 avril 2017]

Les écoliers ont attendu le Petit Poucet

« Les élèves ont beaucoup aimé la proximité avec les deux magnifiques comédiens et ont pu laisser libre cours à leur interprétation grâce à une mise en scène pleine de surprises et de poésies tout en traitant un sujet grave. »

Catherine Morand – La Montagne [21 mars 2017]

Un chemin, deux enfants, des cailloux

« Avec cette mise en scène du texte de Philippe Dorin (publié pourtant en 2001), le spectacle aborde la question très actuelle des migrations et permet aux plus jeunes de s’en emparer. Un univers sombre, parsemé de jeux, d’espoir et de surprises, à la façon des petits cailloux blancs semés sur le chemin. »

Une pièce d'actualité pour former des citoyens

« A partir du Petit Poucet, Philippe Dorin trace un habile parallèle avec la douloureuse question des migrants : comment se projeter dans un avenir incertain et repartir à zéro, en n’emportant que ses souvenirs ? Autant de questions que  pose l’auteur, avec des dialogues pudiques et poétiques, sans jamais brusquer les jeunes spectateurs, mais sans rien omettre […].
Sans être de la danse, le mouvement des corps obéit à une chorégraphie précise. Kim Laurent et Jonathan Moussalli, avec un jeu simple mais expressifs, provoquent le rire des écoliers qui écoutent avec attention ce texte de Philippe Dorin, exigeant dans sa thématique comme dans son écriture. [… ]
Cette pièce d’actualité se joue en effet aussi dans les écoles où le théâtre ne sera jamais assez présent pour former des citoyens et des amoureux de la culture. »

Parler des enjeux des migrations avec les enfants

« Premier volet d’un cycle de travail sur cette thématique, ce spectacle nous questionne sur les notions d’accueil, de bien vivre ensemble ou encore d’appartenance. Il ouvre le débat dans toute sa complexité, avec humour, poésie, noirceur aussi, sans jamais glisser vers la bien-pensance. »

Prune Vellot – Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné [18 novembre 2016]

>> Lire l’article